Nous privilégions {l’humain} à la finance dans la ville d’{{Orchies}}

Retour à l'accueil
Programme

La Laïcité

{{La Laïcité, à Orchies comme partout en France, un idéal républicain à défendre !}}
Depuis l’arrivée au pouvoir du PS à la tête de l’Etat, les attaques contre la laïcité se font de plus en plus nombreuses : « Manif pour tous » contre le mariage pour les personnes de même sexe ou appel au boycott des écoles pour protester contre la théorie du genre sont là des signes d’une inquiétante remontée en force de groupuscules remettant en cause l’idéal laïque français au nom de certaines convictions religieuses de toutes obédiences, cela alors même que nous aurions pu nous attendre à ce que ce fondement de notre république soit au contraire consolidé. Il n’en est rien. Rappelons, qu’à l’inverse de ce que certains voudraient nous laisser croire, la laïcité n’est pas contre les religions mais qu’au contraire elle est garante du respect de chacune dans la sphère privée tout en affirmant que l’État ne « reconnait » aucun culte. Ainsi, la laïcité permet à chacun de s’autodéterminer et de s’affranchir ou non, selon ses propres convictions, de la religion dans son sens large. A ce titre, une profonde remise en question du financement et de l’organisation de l’Education Nationale, dans l’esprit des lois Savary de 1984 aurait pu être un symbole fort du retour de la gauche dans notre pays. En effet, l’Ecole publique, gratuite et laïque est un symbole fort de notre démocratie. Malheureusement, il n’en est rien malgré l’évidence du rôle majeur de l’école dans la formation citoyenne. Cela est encore plus vrai pour notre commune. En effet, malgré une population en hausse constante dans le canton, aucun lycée public dans celui-ci. Après le collège, nul autre choix que des lycées privés ou devoir se rendre à Saint-Amand, Douai, Valenciennes, Lille ou Genech suivant les orientations. Pourtant, il ne semble pas que cela soit par manque d’élèves comme en témoigne la probable ouverture d’un lycée privé général à Orchies. En effet, comme en témoignait des articles de quotidiens locaux Nord éclair et La voix du Nord, le groupe scolaire Notre-Dame de la Providence prévoit cette ouverture prochainement. Les effectifs et la demande semblent donc être bien là ! Dès lors, pourquoi la question de l’ouverture d’un lycée public n’a-t-elle jamais été évoquée par la sénateur-mairie alors que même que cette compétence est partagée entre les communes et les régions et que notre actuel sénateur-maire fut lui-même conseiller régional entre 1988 et 2011 ? Doit-on y voir un choix politique, celui de laisser à l’école privée le monopole de l’éducation post-troisième dans notre canton au détriment de l’école républicaine ? Sophie TURLURE

Les autres Thématiques

Recevoir l'infolettre de la campagne :

Vidéos RSS
Front de Gauche

La liste Pour Orchies : l'Humain d'Abord Rassemble des citoyens, des militants associatifs, des syndicalistes, des femmes et des hommes attachés aux vraies valeurs de gauche et écologiste, des militants du Parti Communiste Français, du Parti de Gauche, membres du Front de Gauche.